Médicament Santé

Informations médicaments

Retour sur les actualités médicaments Voir l'actualité Voir les actualités

Catégorie voyageBrilique (ticagrelor)

Contre-indications

Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients.

Saignement pathologique en cours. Antécédent d'hémorragie intracrânienne. Insuffisance hépatique modérée à sévère (voir rubriques Posologie et mode d'administration, Mises en garde et précautions d'emploi et Propriétés pharmacocinétiques).

L'administration concomitante de ticagrelor avec de puissants inhibiteurs du CYP3A4 (par exemple kétoconazole, clarithromycine, néfazodone, ritonavir et atazanavir) est contre-indiquée, en raison du fait qu'elle peut entraîner une augmentation substantielle de l'exposition au Brilique (ticagrelor).

Effets Indésirables

Hémorragie gastro-intestinale, dyspnéec, épistaxis, saignement vaginal (incluant méthrorragie), saignement au niveau des voies urinaires, hémorragies.

Douleur abdominale, saignement gingival, nausée, vomissement, diarrhée, dyspepsie.

Eruption cutanée, prurit.

Indications

Le Brilique (ticagrelor), en association avec l'acide acétylsalicylique (aspirine) à faible dose, est indiqué dans la prévention des événements athéro-thrombotiques chez les patients adultes ayant un syndrome coronaire aigu (angor instable, infarctus du myocarde sans sus-décalage du segment ST.

Il est indiqué aussi pour l'infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST, incluant les patients traités médicalement et ceux traités par une intervention coronaire percutanée ou un pontage aorto-coronaire.

Posologie

Le traitement par Brilique doit être initié à une dose de charge unique de 180 mg (deux comprimés de 90 mg) puis poursuivi à la dose de 90 mg deux fois par jour.

Le Brilique doit être pris en association avec une dose d'entretien d'aspirine de 75 à 150 mg.

Le Brilique peut-être pris pendant ou en dehors des repas.

Relais Plavix/Brilique

Le remplacement du clopidogrel (Plavix) par le ticagrelor (Brilique) conduit à une augmentation absolue de l'inhibition de l'agrégation plaquettaire de 26,4 %, et le remplacement du ticagrelor par le clopidogrel (Plavix) entraine une diminution absolue de l'inhibition de l'agrégation plaquettaire de 24,5 %. Les patients peuvent passer du clopidogrel au ticagrelor sans interruption de l'effet antiplaquettaire.